Le programme INTERREG IV France-Suisse 2007-2013

 

La politique de cohésion de l’Union européenne encourage les villes et régions des Etats membres, ainsi que d’autres pays du monde, à travailler ensemble et à apprendre les uns des autres à travers différents programmes, projets et réseaux conjoints. En particulier, la politique régionale a pour but la réduction des disparités de développement entre les régions européennes et l’amélioration de la cohésion économique sur le territoire européen.

 

 

 

 

Pour aboutir ces objectifs, l’Union européenne a lancé au début des années 90 les programmes de coopération territoriale européenne INTERREG, cofinancés par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

 

Le programme INTERREG IV A France-Suisse est un programme de soutien de projets transfrontaliers entre au moins un porteur de projet provenant d’un territoire éligible français et un porteur de projet provenant d’un territoire éligible suisse. Sa réalisation est possible grâce au cofinancement du FEDER de la partie française du projet et aux crédits fédéraux et/ou cantonaux dans le financement de la partie suisse.

 

 

En résumé, le programme Interreg IV A France-Suisse 2007-2013 c'est:

 

- un espace de coopération unique qui rassemble les territoires frontaliers de l’Arc jurassien et du Bassin lémanique,

- le constat qu’en dépit de leurs différences institutionnelles ou organisationnelles et des tensions concurrentielles qui s’expriment sur cette frontière externe de l’Union européenne, les territoires français et suisses concernés sont confrontés à des problématiques communes dans des secteurs d’activité similaires,

- la conviction que la mise en réseau des acteurs et des structures peut valoriser les aspects les plus positifs de la frontière.
 

 
L'objectif visé est d'inscrire le territoire du programme dans une dynamique de développement durable, favorisant l’innovation, dans les domaines de :

 
  • la compétitivité économique,
  • l’adaptation et la qualification des ressources humaines,
  • l’aménagement coordonné du territoire,
  • l’offre de transports publics,
  • la préservation de l’environnement,
  • la qualité de vie, en développant l’offre de services transfrontaliers et en valorisant l’offre touristique et culturelle.
 
Des axes d'intervention précis ont été définis dans lesquels doit s'inscrire chaque projet.

 

 

Le programme INTERREG France-Suisse s'inscrit également:

 

  • dans des priorités transversales de la Commission européenne :

  1. le développement durable : priorité transversale de tous les programmes qu’elle cofinance sur la période 2007-2013;  tous les projets doivent démontrer qu’une attention particulière a été portée à leurs effets possibles sur l’environnement et que leurs éventuels effets négatifs ont été identifiés et ont fait l’objet de mesures de correction,
  2. l’égalité des chances entre les hommes et les femmes : objectif  européen de lutte contre les discriminations; un projet qui négligerait cet aspect ne pourrait être soutenu par le programme.
 
  • dans la Nouvelle politique régionale suisse, qui vise à adapter les conditions cadres économiques régionales aux changements structurels. Le programme INTERREG, ainsi que d’autres programmes de développement, sont désormais intégrés à la Loi fédérale sur la Politique Régionale. Pour pouvoir faire appel aux subventions fédérales Interreg, les projets doivent engendrer des retombées économiques dans la région frontalière concernée et stimuler sa capacité compétitive et innovatrice. Les champs d’application de la politique européenne de coopération et de la politique  régionale suisse n’étant pas en parfaite adéquation, les cantons ont la possibilité de financer de manière autonome les projets transfrontaliers qui seraient hors du champ de la politique régionale mais dont le type d’action est prévu par le programme opérationnel France-Suisse.